Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 19:04

BRASSINEIl faut faire savoir aux survivantes et survivants d’agressions qu’une thérapie existe depuis plusieurs années, qui vise à éradiquer les sentiments de honte et de culpabilité (distorsions cognitives) et ceci SANS DOULEUR !!

Et ceci afin que les victimes arrêtent de se faire torturer dans des thérapies classiques : celles-ci sont déjà interdites en Californie pour les victimes de traumas !  Aux USA, des psy peuvent aller en prison et/ou payer des indemnisations à des victimes qu’ils ont revictimisées sans avoir désensibilisé lesdits traumas.

Cette thérapie annule très rapidement ces sentiments de honte et de culpabilité, distorsions cognitives avec lesquelles les victimes se chargent spontanément lors du choc causé par l’agression. La disparition de ces distorsions cognitives signale la réussite de la thérapie.

Qui osera réaliser une vraie prévention avec les enfants ?  Qui ose aller rendre visite à une famille au sein de laquelle existent des suspicions d’abus et comment faire pour que la situation se dévoile ?

INTERVENTION ÉCOLOGIQUE DANS L’INCESTE sur le site http://www.imheb.be

Détection et intervention : « PRÉVENIR, DÉTECTERET GÉRER LES ABUS SEXUELS » de Gérald Brassine (Institut Milton H Erickson de Belgique).

La société, par son mutisme ou son manque de courage au moment de sanctionner les pédocriminels (intrafamiliaux ou non), LES FAVORISE.

Lesvictimes soignées en quelques séances deviennent CAPABLES de porter plainte etd’agir. Les autres restent souvent longtemps dans la terreur (consciente ou non) et, surtout, dans le sentiment d’une responsabilité de ce dont ELLES ONT BRASSINEÉTÉ VICTIMES !

Chaque mois sont formés de nouveaux psychothérapeutes aux techniques de cette thérapie sans douleur (Psychothérapie du Trauma Réassociative) : parmi ces thérapeutes, nombreux sont eux-mêmes d’anciennes victimes d’agressions !

Que les victimes aient le courage de faire le pas vers la libération psychique de l’ostracisme que leur famille leur réserve souvent, en plus du cynisme démontré par des autorités religieuses, cela aidera toutes les autres à accéder à pareille libération. 

Pourquoi ?  Notamment parce que le pouvoir que les gens d’Église dans leur ensemble ont acquis sur la population est incommensurable encore aujourd’hui, au défi de tout esprit de démocratie et au défi des concepts définis par la Charte des Droits Humains et par la Charte des Droits de l’Enfant, à la Convention de Genève. 

Le prestige de l’Eglise et son pouvoir temporel sont un puissant rouleau compresseur social et cette inertie de force se fait ressentir dans les décisions que certains politiques et certains magistrats prennent face aux crimes que l’Église catholique s’entête à vouloir couvrir par narcissisme ou par d’autres sentiments de type autocratique. 

De nombreux magistrats commencent à réagir positivement lorsqu’ils ont devant eux des plaignants qui osent la parole, après avoir pu faire tomber les cadenas mis en place par les agresseurs, et parmi eux, il y a aussi d’anciennes victimes  …maisaussi des prédateurs, attention !!

Néanmoins, la victime survivante, libérée et forte, devient capable et désireuse de dénoncer.  Il s’agit de briser les vieilles croyances : quand des évêques proclament publiquement que 80% des crimes incestueux sont localisés dans l’entourage familial, ils omettent de dire que le pourcentage d’agressions sexuelles au sein de l’Église est supérieur à celui de la société civile (J.Jay College Report).

L’agression sexuelle par des personnes appartenant à l’environnement culturel et familial, et dont le prestige est renforcé par leur pouvoir moral ou par des croyances religieuses de la famille, ou lorsqu’un clerc est lui-même lié par des liens de sang, est tout à fait assimilable à de l’inceste.

Les magistrats en charge de ces dossiers doivent être mis au courant de ces liens et de la manière dont les prédateurs ont pris le pouvoir sur la victime. Attention aux psy timorés qui minimisent, réduisent les impacts de l’agression. Attention aux psy qui,  pour toutes sortes de très mauvaises raisons, tentent de protéger des prédateurs (âge, respectabilité, pouvoir).

Les fortes inerties au sein des familles effrayées par la perspective d’un scandale en leur sein qui ruinerait leur réputation, peuvent être déjouées par une technique très simple décrite dans ce livret.

Partager cet article

Repost 0
Published by VICTOR KHAGAN - dans victorkhagan
commenter cet article

commentaires

Lemoine 24/11/2014 09:52

bonjour j ai subit le même sévices en1956a1960 dans la même école primaire et ceci n est pas encore sorti de ma memoire

Victor Khagan 24/11/2014 21:51

Probablement du même pédocriminel !! Si vous désirez en parler 0495.656891

dofus kamas gratuit 14/10/2014 13:17

Merci beaucoup pour ce post. Sympa.

agence référencement naturel 12/10/2014 13:52

Je vous félicite pour votre éditorial. c'est un vrai œuvre d'écriture. Poursuivez

Articles Récents

Liens